Spread the love

Pas le temps de lire cet article maintenant? Envie de le partager?

Choisis l’un des visuels ci-dessous pour l’épingler sur Pinterest pour ne pas le perdre! ^^

N’as-tu jamais louché sur la fin d’un livre avant de commencer ta lecture?

Ou en cours de lecture, quand ton cœur palpitait? Une incartade pour éviter une crise cardiaque, une insuffisance respiratoire, ça se justifie, non?

Ne jamais dire jamais!

Cupcakes and co Fleur Hana

Sur quelques romans, je voulais absolument savoir si c’était une Happy End, et oui team Happy End ou rien ! 

La dernière fois en date, c’était pour un triangle amoureux. L’un des deux mâles me sortait par les yeux, l’héroïne était évidemment crazy in love de ce bad boy. Hors de question pour moi de suivre son idylle si elle le choisissait lui. Du coup, j’ai regardé à gauche et à droite que personne ne me surprenne à lire l’épilogue. Et j’ai pris la direction de la fin du livre, une lecture « inoffensive » et en diagonale pour avoir ma réponse.

Shame on me, je sais ^^

Pourquoi je veux vaincre cette faiblesse ?

J’ai honte de faire ça, j’ai l’impression de trahir l’autrice, c’est pourquoi ce geste reste très occasionnel. Les autrices réfléchissent des heures entières à introduire du suspense pour nous donner cet effet de « what the f*ck », et moi je piétine ce talent en lisant la fin ! 

Le plaisir est là, mais la saveur est plus fade ! Soyons honnêtes, connaissant la fin, on ne se mord plus la joue, on ne lit plus les yeux fermés, car on sait…

Mon taux d’hormones, mon rythme cardiaque et respiratoire sont stables, aucune prise de risque, aucun vertige, aucune sensations fortes. Tu sais, toutes ces émotions qui font qu’un livre devient un coup de cœur !

Cupcakes and co Fleur Hana

C’est d’autant plus stupide que …

  • Plus un livre m’offre des sensations fortes, plus je le classe dans mon TOP lecture, (sous conditions qu’il soit bien écrit, qu’il y ait une Happy End et que je n’ai pas envie d’étriper à la petite cuillère l’un des héros du livre…)
  • MAIS, plus un livre m’offre des sensations fortes, plus j’ai envie de lire la fin rapidement, et quand je cède, je sais d’office qu’il ne finira pas dans mon top, puisque ce faisant, je réduis les montagnes russes et le répit offert par une fin heureuse bien amenée. 

Tu me suis ? Je souffre du syndrome de ce con de serpent qui se mord la queue !

Follow Me Fleur Hana

Et si ensemble, nous arrêtions ?

Follow Me

Si toi aussi tu souffres de cette envie de commencer par la fin, je t’invite à laisser ton témoignage en commentaires.

Ce serait comme un groupe de soutien, où la tolérance est de mise. Et surtout, je t’encourage à devenir plus forte, avec moi, et à résister à la tentation ! 🐢 (0244)

Si tu fais au contraire partie de celles qui n’ont jamais lu ne serait-ce qu’un mot de la fin, avant ou pendant leur lecture, partage avec nous les bienfaits d’une lecture ordonnée ! 

Il ne s’agit pas de juger, mais de louer la patience et la surprise d’une lecture sans spoilers !

Pin It on Pinterest

Share This
0